Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2006

Résurrection artificielle...

Quelle expérience de vivre dans la peur…

Voilà ce que c’est que d’être un esclave !

" Blade Runner final cut 26/05/2006

Quelle nouvelle et quelle surprise ! Après des mois de tractations, de multiples annonces de la sortie en DVD d'une nouvelle version de Quelle nouvelle et quelle surprise ! Après des mois de tractations, de multiples annonces de la sortie en DVD d'une nouvelle version de Blade Runner (annoncée, reportée, annulée puis ré-annoncée comme étant en fait la version de 1992 sans aucun changement) qui donnèrent naissance à une des plus spectaculaires arlésiennes du monde du DVD et du cinéma (pensez-vous, une nouvelle version sur laquelle travaille Ridley Scott, proche de ses toutes premières intentions, fut un temps prévue pour sortir au cinéma, puis finalement abandonnée pour des questions de droits), l'affaire Blade Runner vient de franchir une nouvelle étape. Et dans un sens qui ravira tous les fans !

 

En effet, Warner Home Vidéo se serait enfin sorti de l'imbroglio juridique et de la question épineuse des droits (une bataille rangée entre les producteurs de l’époque, le studio et Ridley Scott où chaque partie changeait de camp sans crier gare !) et annonce la sortie en septembre d’une version DVD de Blade Runner : Director’s cut (1992) entièrement remastérisée. Bon, vous me direz, on se doutait qu’il finirait par trouver un accord ! Mais cela ne s’arrête pas là puisque cette édition serait suivie d’une sortie au cinéma de la nouvelle version, le vrai director’s cut définitif, dont parle depuis longtemps Ridley Scott et attendu comme le Saint Graal par tous les fans ! Oui, vous avez bien lu : le véritable montage final revendiqué par Ridley Scott sortira au cinéma en 2007 sous le titre Blade Runner : Final cut !

 

Les droits de la Warner sur Blade Runner ont pris fin l’année dernière mais le studio a finalement négocié une licence à long terme. Le film, considéré maintenant comme une pièce maîtresse du cinéma de science-fiction avait dès le début connu une histoire mouvementée : lorsque, pendant le tournage, le budget s’est envolé, les possesseurs de "la garantie de bonne fin ", comme l’on dit dans le jargon de la production cinématographique, ont pris le contrôle de la post-production et ont procédé à des changements substantiels juste avant la sortie du film en 1982 : ajout de la voix-off et d’une fin heureuse (l’histoire est connue !). Cette version a été remplacée une dizaine d’années plus tard par une version dite Blade Runner : Director’s cut initiée par Warner (pour surfer sur le succès planétaire du film en vidéo et son entrée au panthéon des films de SF) mais sur laquelle Ridley Scott a travaillé à reculons, précipité par le studio et incapable de lui donner toute l’attention qu’elle méritait. Même si elle est plus proche de ses intentions originales, il n’a eu de cesse depuis de dire qu’elle n’était pas aussi aboutie qu’il le souhaitait et qu’elle ne pouvait être considérée comme un vrai montage du réalisateur.

 

Le "premier " director’s cut arrivera en DVD au mois de septembre pour une période limitée de 4 mois. Sortira ensuite en salles, pour le 25e anniversaire du film, Blade Runner : Final cut. Une sortie DVD en édition spéciale y fera suite et inclura en bonus (attention, tenez-vous bien !) trois versions : la version salle originale de 1982 (définitivement épuisée), le Blade Runner : Director’s cut de 1992 et… l’International cut (plus violent), quasiment invisible aujourd’hui. De nombreux bonus seront également de la partie.

 

En 2007, sortira en salles pour les 25 ans du film, comme nous vous l'avons indiqué, Blade Runner : The Final cut (la vraie version director's cut incluant les scènes que Scott n'a jamais pu réintégrer) auquel fera suite la sortie en DVD, HD-DVD et Blu-ray de Blade Runner : The Ultimate Edition avec les 4 versions du film et des tonnes de suppléments pour beaucoup inédits. Mais un point noir se profile déjà à l'horizon (tiens donc !). Ces suppléments seront à priori différents de ceux inclus dans la ressortie de septembre 2006. "

 

D’après Thomas Douineau, http://www.ecranlarge.com/news-cinema-1778.php

 

 

D’où la disparition mystérieuse depuis quelques temps du DVD Director’s cut.

"I’m not in the business, I am the business !" dixit Rachel Ou comment gonfler la demande des fans par la pénurie artificielle… Cela pourrait être expliquer plus fébrilement par quelques coachs commerciaux aristotéliciens ? Quoiqu’il en soit, à noter la résurrection de la version "originale" de 1982 qui reste à mes yeux une version très intéressante et très émouvante par l’ajout de la voix off, bien que fort décriée pour son aspect effectivement plus orienté et moins sibyllin que la version réalisateur , et que je détiens depuis un certain nombre d’années sur une vieille cassette VHS collector (TDK ?).

 

Doriane Purple

23:40 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.