Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2007

Elections d'avril...

medium_Tracks.jpg

 

Arte nous propose un vote citoyen sur Tracks.

 

21:12 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique

23/03/2007

Patchwork musical

medium_Patchwork.gif

08/03/2007

Résurrection éphémère...

medium_RATM4.2.jpg

 

RATM renaît de ses cendres pour quelques concerts sur le territoire américain...

 Ayant perdu ma rage contre la machine, deviendrai-je alors sans coup férir un esclave auditif dans le jardin des sons ?

medium_RATM2.jpg

 Doriane Purple

 

09:05 Publié dans Rock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musique, rock

07/03/2007

Marco, viens me chercher...

FFF ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Les Fantastic Four ? Non, ce sont les FF. La Fédération Française de Football ? Presque... le nombre satanique 666 codé en lettre, le F étant la 6e lettre de l'alphabet latin ? En effet, il y a du Devil in Me ... Ce n'est autre que le regretté groupe FFF, la Fédération Française de Fonck.

medium_FFF_Image.2.jpg
 
Sous l'influence de la complainte du plombier, le Kamarad Santa Claus a succombé à l'Acid Rain...
Pour le pire, plus que pour le meilleur, FFF n'est plus...
Mais qu'en est-il de son prince Marco? Voici quelques nouvelles et ce n'est certes pas un requiem pour un con!
 
"Autodidacte, Marco Prince apprend la guitare, les percussions et le piano. Il se retrouve dans le milieu musical underground de Paris, il s’improvise DJ du mythique Palace à Paris. Il suit une formation musicale et apprend le trombone. Début les années 90, il forme et devient le leader du groupe FFF, et se fait découvrir au transmusicales de Rennes, s’ensuit l’enregistrement du première album en 1991 Blast Culture dans les studio de SONY Epic à New York et leur premier vidéoclip est signé Spike Lee, et enchaînèrent une tournée mondial. Marco Prince et sa bande impose définitivement leur heavy funk avec l’album Free for Fever en 1993, suivit de l’album éponyme FFF sortie en 1995 et le Pire et le Meilleur en 1996. Après leur concert aux Eurockéennes de Belfort, on peut dire que FFF est un groupe de scène avec Vivants, l’album live qui leur vaudra une victoire de la Musique du meilleur groupe en 1997. En 2001 il sorte un dernier album Vierge.
 

medium_FFF3.jpg
 
 
Né au Bénin, Marco quitte son continent d’origine très tôt avec toute sa famille suite a des problèmes politiques auxquels quelques membres de sa famille étaient mêlés. Il grandit en Banlieue sud de Paris, doué en maths, il veut jouer de la musique et commence à jouer par ses propres moyens. Il se fait remarquer dans le milieu de la nuit parisienne. Il apprend le trombone avec une formation académique que lui donne M.Bruley et apprend à chanter avec le célèbre soprano Mady Masplé. Dans les années 90, il forme le groupe FFF et cartonne à travers le monde. Il se produise au Japon, en Afrique et au Canada et gagne une Victoire de la Musique. Après quelques participations en tant que comédien dans plusieurs productions cinématographiques, Marco se lance dans les musiques de films. Il crée le label Lola sous la lune ( www.lolasouslalune.com ) et participe a des films tel que la Haine, Tais toi, Le pharmacien de garde, Jean Philippe etc… En 2006 le comité des jeux olympiques demande à Marco Prince de composer une musique pour l’ouverture des 15e jeux asiatiques.
 
  
Interview :
 
Pourquoi cette chanson ? (Cf préselections du mardi 6 mars sur France3 pour l'Eurovision 2007: Je veux tout de Charlotte Becquin)?
 
Après avoir été auteur, compositeur et interprète au sein du groupe FFF, je me suis tourné ces 5 dernières années vers la composition de musique de film ( Total western, l’école pour tous de Eric Rochant / Jean Philippe de Laurent Tuel / Victoire de Stéphanie Murat / Tais toi de Francis Veber etc.). Cela demande de pouvoir exprimer en musique les désirs des réalisateurs. Une très bonne école pour écrire des chansons sur mesure, comme un jeu. Seule chose imparable il faut que je sente la personne pour qui j’écris, que je la comprenne, que je l’entende comme on dit chez nous. Cela a évidemment été le cas avec Valérie et avec Charlotte. Deux tempéraments forts, intenses. Ces deux filles ne sont pas seulement charmantes (ce qui ne gâche rien) elles sont surtout VIVANTES ce qui à mes yeux est le plus important voir inspirant.
 
Pourquoi l’Eurovision ?
 
Serge Gainsbourg est une de mes grandes inspirations et tout ce qui me rapproche du maître m’intéresse. Pour info, il participa trois fois à l’Eurovision avec les chansons Poupée de cire pour France Gall en 1965, Boom Boom pour Minouche Barelli en 1968 pour Monaco et Black and White blue pour Joëlle Ursull en 1990.
 
Quel souvenir gardez vous de l’Eurovision ?

Souvenir plutôt familial en pyjamas quand j’étais petit...

Quelle image avez vous de l’Eurovision ?

Pour l’image, pareil, pyjamas, tisane, on s’ennuie un peu, on se moque et on rigole beaucoup… Rien de bien méchant."
 

D'après France5 

Pour le pire et le meilleur de l'Eurovision ?

 

Doriane Purple 

13:25 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : musique