Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2007

J-2 avant l'invasion...

9859033e63874e9890f48c8a4c58053f.jpg

Après le chant noisy des cigales, voici le chant brutal et bruital des Eurocks qui s'annoncent comme chaque année. Ah Malsaucy avec ses bains de boue méphitique dignes de Woodstock,  ses saturations de riffs de guitares, ses explosions primales de tympans, ses hallucinations appolinairiennes, ses pogos monstres et sa pluie si rafraîchissante! Rien que du bonheur! Pas une once de spleen mais sûrement beaucoup de fange nauséeuse cette année, vu les cieux sombres!

Madame, Monsieur, demandez le programme !

Jour J: Cf. esquisses des Reines de l'âge de pierre

Doriane Purple

14:55 Publié dans Rock | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rock, eurocks, musique, festival

Commentaires

J'espère que le cieux seront cléments. Les Eurock sous la pluie, c'est trés moyen. J'ai donné, en tenue d'été, les peids dns la boue pebdant deux jours. pas cool du tout.
Sinon, dans la fule des festivals, le meilleur ce sont les trans musicales de Rennes. Un des rares à se tenir en hiver et à la programmation audacieuse et précurseuse (ça se dit?) des festivals d'été !

Écrit par : castor | 30/06/2007

J'espère que tu as pris ton maillot en laine pour nager dans la boue des Eurocks, c'est ce qui fait tout son charme: glissades éperdues à la Woodstock, bains rajeunissants, pogos très glissants, bref des sensations de fontaine de Jouvence fangeuse. De toute façon, dans le Territoire de Belfort, il ne pleut heureusement qu'une fois dans l'année... mais, malheureusement, c'est du premier janvier au 31 décembre ! Lorsque j'habitais là-bas, j'y avais des copains bretons qui se languissaient de la météo de leur pays natal, c'est dire ! C'est vrai que je n'ai jamais mis les pieds en Bretagne: je ne connais donc point les Fest-noz et les Transmusicales de Rennes, dont on m'a dit le plus grand bien!
Quant à "précurseuse" (merci pour le féminin et les femmes), mais c'est un adjectif qui reste irrémédiablement masculin (Cf. débat sur http://www.languefrancaise.net/forum/viewtopic.php?id=3360).
Il est préférable d'utiliser le terme novatrice par exemple. Mais la langue française, comme toute langue, ne reste pas figée dans le temps et évolue soit par l'intermédiaire d'erreurs qui deviennent règles, soit par le truchement d'idées "précurseuses"...

Écrit par : Doriane Purple | 02/07/2007

Les commentaires sont fermés.